La vie berbere a Tineghir

 publié le 17 octobre 2012
(8 votes)
La vie berbere a Tineghir
881 vues
© adriana grecu

Maroc, Tineghir, à l'entrée des gorges du Todgha, est une ville étendue et animée qui tire sa richesse des mines d'argent environnante, et de sa superbe palmeraie. Une colonie juive importante était installée, jusqu'aux années 50, et ses membres, intégrés dans la vie de la ville, comme partout en pays berbère, formaient le gros contingent des orfèvres. En plus de l'argent tiré des mines locales, ils travaillaient aussi l'or ramené de Tombouctou par les caravanes, et produisaient notamment ces bracelets dits 'lune et soleil' (chems ou kmar en arabe). A 1.300 mètres d'altitude, Tineghir est un des bastions de la culture berbère, on parle amazigh à Tineghir, et le sentiment d'appartenir à une communauté berbère y est plus fort qu'ailleurs. En dehors de la palmeraie, très verte et irrguée par l'oued Todgha, l'eau est rare, et l'agriculture beaucoup plus difficile. Mais pour le touriste, les paysages sont splendides.

Autour du même sujet
Commenter Vos avis
+0
jocelyne villoing a dit

Oh oui, c'est magnifique, j'ai visité le Maroc du sud, cette couleur ocre, toutes ces maisons adossées à la montagne, joli cliché ! merci Adriana

+0
Anne Jeanty a dit

Je ne connais pas le Maroc,merci de me l'apprendre Adriana....

+0
Pierre DEHON a dit

très beau mais c'est aussi cela la différence du toursiste qui ne fait que passer et s'extasie et les habitants qui rencontrent souvent beaucoup de difficultés pour y vivre

Votre évaluation