Echternach

Mullerthal

 publié le 8 janvier 2014
Mullerthal

<b>Sensation&nbsp;</b><div>&nbsp;</div><div>Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,</div><div>Picoté par les blés, fouler l'herbe menue:</div><div>Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.</div><div>Je laisserai le vent baigner ma tête nue.</div><div><br></div><div>Je ne parlerai pas, je &nbsp;ne penserai à rien :</div><div>Mais l'amour infini me montera dans l'âme,</div><div>Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,</div><div>Par la nature,-heureux comme avec une femme.</div><div><br></div><div>&nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; Arthur Rimbaud (1870)</div>

Autour du même sujet
Commenter Vos avis
Votre évaluation