Paris

Rue des Degrés

 publié le 5 août 2012
(1 vote)
Rue des Degrés
1299 vues
© ALAIN ROY

Doc. Inter. Situé en plein quartier du Sentier, dans le 2ème arrondissement, la rue des Degrés, longue de 5,50 mètres et large de 3,30 mètres, est la rue la plus courte de Paris. Elle se compose en fait intégralement d'un escalier de 14 marches reliant le 87 rue de Cléry au 50 rue Beauregard et doit son nom à son inclinaison. Aucune adresse postale ne renvoie à cette rue sans porte ni fenêtre (elles ont été murées), dont l'existence remonterait au moins au XVIIème siècle. Le dénivelé de la rue des Degrés vient du fait que tout le quartier se trouve sur une butte, appelée successivement Mont Superbus (XIIIème siècle), Mont Orgueilleux ou Mont Orgueil (XVème siècle), nom que l'on donna à la très commerçante rue Montorgueil toute proche qui conduit à la butte que l'on rebaptisa Butte aux Gravois au XVIIème, puis Butte Bonne-Nouvelle après la construction de l'église du même nom au XIXème siècle. Cette colline d'une quinzaine de mètres de hauteur n'a en fait rien d'orgueilleuse puisqu'elle s'est constituée avec les gravats, déchets et immondices que les parisiens déposaient ou jetaient de l'autre côté de l'enceinte de Charles V, dont les rues de Cléry et d'Aboukir suivent le tracé, la montagne d'ordures avait même fini par dépasser la muraille. À l'angle de la rue des Degrés et de la rue Beauregard, une plaque historique de la Mairie de Paris, rappelle qu'à cet endroit le baron de Batz tenta avec quelques hommes de faire évader Louis XVI le matin du 21 janvier 1793, jour de l'exécution du roi sur la Place de la Concorde. Rue des Degrés, 2ème

Thèmes :
Autour du même sujet
Commenter Vos avis
+0
Serge Agombart a dit

Quelque chose me chagrine dans cette image, rien n'est droit, est ce un hasard, une déformation de l'objectif ou simplement la réalité©.
Très bonne explication sur le lieu qui par le fait est surprenante et pleine de mystères.
Modifié par Serge Agombart le 5/08/2012 à 21:33

Votre évaluation