Reflets

Tour Barberousse

 publié le 29 octobre 2013
(2 votes)
Tour Barberousse
1296 vues
© Claude GARNIER

Barberousse <br><br>L?origine la plus crédible est liée à Khizir Khayr ad-Dîn Barbe Rousse. Maître de la flotte Ottomane qui, au XVème siècle, symbolisait la piraterie, et dont le nom inspirait l?effroi à tout ce qui flottait en mer et jusqu?aux ports soumis à ses incursions. <br>Mais en ce temps là, Gruissan est une proie bien trop misérable pour intéresser ce requin de grand large aux yeux vifs comme l?éclair, au nez aquilin, au teint basané et à la barbe rousse. <br>Reste un autre Barberousse comme père éponyme (qui donne son nom) de cette noble ruine, il s?agit de Gaspard Dot dit « Barberoussette » ou « Barberousse » dont l?activité fluctuant entre corsaire et pirate se déroulait dans le Golfe du Lion. <br><br>Arrivé jusque sur les rivages de la plage de la Vieille Nouvelle (Nova Vela « nouez les voiles », terme utilisé par les navigateurs franchissant le grau, l?expression « La Nouvelle » est liée aux changements intervenus sur la route suivie par les navires « navilia, navis, naus »signifie navire déformé pour devenir « Nouvelle »), il n?est pas impossible que l?un de ses exploits ait pu impressionner la population gruissanaise jusqu?à en imprégner définitivement la pierre. <br>Ce nom de Barberousse est maintenant légitimé par un usage déjà ancien et reste à jamais lié à l?image et l?histoire du village. Néanmoins, seule la connotation de piraterie reste gravée dans les mémoires.<br>

Thèmes :
Autour du même sujet
Commenter Vos avis
+0
Daniel GAHIDE a dit

Pourquoi barberousse? Racontez-nous

+0
Claude73 a dit

Barberousse

L?origine la plus crédible est liée à Khizir Khayr ad-Dîn Barbe Rousse. Maître de la flotte Ottomane qui, au XVème siècle, symbolisait la piraterie, et dont le nom inspirait l?effroi à tout ce qui flottait en mer et jusqu?aux ports soumis à ses incursions.
Mais en ce temps là, Gruissan est une proie bien trop misérable pour intéresser ce requin de grand large aux yeux vifs comme l?éclair, au nez aquilin, au teint basané et à la barbe rousse.
Reste un autre Barberousse comme père éponyme (qui donne son nom) de cette noble ruine, il s?agit de Gaspard Dot dit « Barberoussette » ou « Barberousse » dont l?activité fluctuant entre corsaire et pirate se déroulait dans le Golfe du Lion.

Arrivé jusque sur les rivages de la plage de la Vieille Nouvelle (Nova Vela « nouez les voiles », terme utilisé par les navigateurs franchissant le grau, l?expression « La Nouvelle » est liée aux changements intervenus sur la route suivie par les navires « navilia, navis, naus »signifie navire déformé pour devenir « Nouvelle »), il n?est pas impossible que l?un de ses exploits ait pu impressionner la population gruissanaise jusqu?à en imprégner définitivement la pierre.
Ce nom de Barberousse est maintenant légitimé par un usage déjà ancien et reste à jamais lié à l?image et l?histoire du village. Néanmoins, seule la connotation de piraterie reste gravée dans les mémoires.

Votre évaluation