Miniature

Première gare terminale de voyageurs (Le Pecq 1837) Extrémité des voies

 publié le 20 septembre 2007
Première gare terminale de voyageurs (Le Pecq 1837)  Extrémité des voies
1736 vues
© Gérard ROBERT

Sur cette vue partielle et "aérienne" de l'essai de reproduction (maquette réalisée par C. Ripoll pour le 170e anniversaire) de la première gare du Pecq de 1837, apparaissent clairement aux extrémités des voies, les trois plaques tournantes qui permettaient aux locomotives en tête de train à l'aller sur les deux voies latérales, de faire demi tour pour regagner par la voie centrale la tête des convois du retour. Les trois locomotives à vapeur qui ont tracté les trains entre Paris et Le Pecq dès l'ouverture de la ligne le 24 août 1837 étaient de type "111" (1 essieu porteur avant, 1 essieu moteur, 1 essieu porteur arrière, c'est à dire de type "single"). C'étaient la "Saint-Germain", la "Seine" et la "Louis Philippe". En 1860 lorsque la ligne fut complétée par le nouveau tronçon du Pecq à Saint-Germain (tronçon du viaduc, d'abord exploité de 1847 à 1860 par le procédé atmosphérique), les locomotives en service plus puissantes furent de type "030" (3 essieux moteurs).

Autour du même sujet
Commenter Vos avis
Votre évaluation