Cartes postales

Jacques Tari : la maison de l'Ermitage au Pecq (1)

 publié le 29 janvier 2008
(2 votes)
Jacques Tari : la maison de l'Ermitage au Pecq (1)
1628 vues
© Gérard ROBERT

D'après "L'AS.C.A.L.A.", cercle historique alpicois (Le Pecq), cette maison serait la maison de naissance, aujourd'hui démolie, de Jacques Tati, celle de ses grand-parents maternels, dite de l'Ermitage et située au Pecq. D'après une autre source sérieuse, cette maison serait celle acquise par Jacques Tati après le succès de "Mon Oncle", également démolie, elle était située rue Voltaire à Saint-Germain-en-Laye. Cette controverse est donc à résoudre ...

Autour du même sujet
Commenter Vos avis
+0
Gérard ROBERT Avis de : Gérard ROBERT a dit

Photo de la maison de Saint-Germain
Informations complémentaires : Deux ouvrages attribuent en effet cette maison de Jacques Tati à Saint-Germain-en-Laye : 1/Jacques Tati, sa vie et son art, de David Bellos, 1999 et 2002, Editions du Seuil, voir page 280, photo 68 (le 9 quai Voltaire à Saint-Germain-en-Laye). 2/ Tati, de Marc Dondey, 1989 1993, Ramsay Poche Cinéma, voir page 185, 2 photos (en 1958, Tati ... retourne à Saint-Germain-en-Laye et installe sa famille dans une belle maison en pierre de taille dont les hautes fenêtres ouvrent sur un jardin agréable ...). G.R.

+0
Gérard ROBERT Avis de : Gérard ROBERT a dit

C'est bien la maison de Tati à Saint-Germain-en-Laye
Après vérification cette maison qui a appartenu à Jacques Tati de 1958 à 1977 est bien située au 9 rue Voltaire à Saint-Germain-en-Laye, elle appartient aujourd'hui à Monsieur et Madame Michel Richou qui l'ont acquis directement de Jacques Tati en 1977 (notaire : Maître Michel à Saint-Germain-en-Laye, autrefois Rue de Paris). En 2010 cette maison de couleur blanche n'est plus recouverte de lierre côté jardin (comme sur la photo). Au fond du-dit jardin se trouve un abri sur le mur intérieur droit duquel apparaissent encore des traces des mots écrits en noir sur le bois marron, par Pierre Tatischeff : \"Vive la moto\" ! (C'est avec une grande émotion qu'on se rappelle que Pierre le fils de Jacques Tati est mort plus tard dans un accident de moto). Conclusion : Les informations de sources pourtant sérieuses qui prétendent que cette maison fut la maison de Jacques Tati au Pecq (AS.C.A.L.A.) ou que cette même maison est dite « de l’Ermitage » (Exposition 2009 à la Cinémathèque), sont donc erronées. Gérard ROBERT (après avoir visité en 2009 la maison du 9 rue Voltaire à St Germain-en-Laye, et reçu des explications claires de ses aimables propriétaires)

Votre évaluation